Nom:

Adresse Email:
 

Pays:

Mobile Number:

Message:

Vous pouvez aussi nous contacter en nous appelant au:

TDK-Lambda News

Un nouveau brevet de gestion thermique des alimentations AC-DC permet une conception plus efficace

En ligne : 24 Oct 2022

TDK Corporation (TSE 6762) a le plaisir d'annoncer que la demande de brevet d'appareil d'alimentation électrique de TDK-Lambda UK a été approuvée par l'Office britannique de la propriété intellectuelle. La nouvelle stratégie thermique couverte par le brevet conduit à des alimentations flexibles dans leurs exigences de refroidissement, minimisant le bruit audible et faciles à intégrer dans leurs systèmes par les clients.

"La gestion thermique est l'un des principaux défis techniques à surmonter dans la conception de tout système", explique Martin Coates, directeur de l'ingénierie, TDK-Lambda UK. "Très souvent, il y a des points chauds dans les systèmes qui nécessitent un flux d'air disproportionnellement élevé pour maintenir les températures des composants dans des limites acceptables. Ceci, à son tour, conduit souvent à un bruit audible excessif du refroidissement du ventilateur et/ou à des limitations des performances thermiques du système.

Il existe deux techniques établies pour surmonter le défi de la gestion thermique. Une méthode consiste à augmenter les dimensions de l'unité pour permettre une meilleure circulation de l'air. Augmenter le rendement est une autre technique, minimisant ainsi la dissipation thermique interne. L'augmentation de la taille des unités est souvent inacceptable, car les unités sont considérées comme non compétitives et excessivement grandes, ce qui les rend difficiles à intégrer dans les systèmes. De plus, à mesure que le rendement de l'alimentation électrique augmente, la loi des rendements décroissants s'applique et les améliorations incrémentielles deviennent excessivement coûteuses. Surtout, les deux techniques s'accompagnent d'un coût de nomenclature accru.

La nouvelle stratégie de gestion thermique utilisée dans la fabrication de la série d'alimentations AC-DC CUS400M, couverte par le brevet, surmonte ces problèmes en utilisant la ferronnerie du système existant pour le refroidissement. Grâce à une conception soignée des circuits imprimés et à l'utilisation de plastiques thermoconducteurs, la chaleur générée par les composants électroniques est répartie et transférée dans le châssis du système. Cela signifie que de bonnes performances thermiques peuvent être obtenues avec un débit d'air nettement inférieur, ce qui réduit le bruit audible du ventilateur plus lent.

De nombreuses applications médicales et industrielles nécessitent une puissance de sortie de crête pendant quelques minutes mais une puissance de sortie de repos continue relativement faible. "La méthodologie de conception signifie également que l'unité est plus résistante aux pics de charge puisque la constante de temps thermique est nettement plus longue que les conceptions traditionnelles", ajoute Martin Coates. « Cela signifie que les températures des composants internes n'augmentent pas aussi rapidement pour les pics de charge, ce qui diminue la contrainte sur les composants et augmente la durée de vie de l'alimentation. Cela nous permet d'offrir la série CUS400M avec une garantie de cinq ans. De plus, le CUS400M peut remplacer des produits refroidis par convection plus grands et plus chers qui sont évalués en continu pour les besoins de pointe, ce qui se traduit par une économie de coûts pour le client.

PAGE TOP

PAGE TOP